• Formation fédérale : Pieter De Crem hypothèque le redémarrage des négociations de la Vivaldi

    Il y a 8 jours - Par RTBF

    "Si nous rejoignons la Vivaldi, l'opposition sera majoritaire", souligne le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem au cours d'un entretien accordé à De Standaard, cité aussi dans Het Nieuwsblad, Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen. Il estime que son parti n'a rien à faire dans un tel gouvernement.
    Non, le train à sept partis n'est pas encore sur les rails, selon M. De Crem. "Si les partis violets-verts souhaitent partir seuls, ils le peuvent. Nous sommes mathématiquement superflus. Mon expérience m'a appris que cela signifie que nous n'allons jouer aucun rôle".
    Le CD&V n'a reçu...
    Lire la suite ...