• Les smartphones au secours des dépenses de santé

    Il y a 3 ans - Par Les Echos

    Le recours généralisé aux téléphones portables pour suivre les patients permettrait d'économiser 11,5 milliards d'euros de dépenses de santé en France d'ici 2017, et 99 milliards dans l'Union européenne, selon PriceWaterhouseCooper (pwc).
    Lire la suite ...

     

  • Jacques Attali prône un big bang de la formation professionnelle

    Jacques Attali prône un big bang de la formation professionnelle

    Il y a 3 ans - Par Capital

    Par Emmanuel Jarry PARIS (Reuters) - Il faudrait consacrer au moins dix milliards d'euros à la formation des demandeurs d'emploi en France mais la négociation qui s'ouvre mardi entre les syndicats et le patronat ne change pas vraiment la donne, déclare l'économiste Jacques Attali. Cette négociation n'est qu'un volet de la réforme entreprise par le gouvernement pour faire de la formation professionnelle, qui mobilise quelque 32 milliards d'euros par an, un levier efficace contre le chômage. "Tout va se jouer sur la question de savoir quelle part des 32 milliards va basculer sur les...
    Lire la suite ...

     

  • Des smartphones pour réduire les dépenses de santé?

    Des smartphones pour réduire les dépenses de santé?

    Il y a 3 ans - Par La Tribune

    Les smartphones permettraient d'aider les patients atteints de maladie chronique à mieux gérer leur pathologie, selon une étude de PriceWaterhouseCooper
    Lire la suite ...

     

  • Santé: les smartphones pour réduire les dépenses de sécurité sociale

    Santé: les smartphones pour réduire les dépenses de sécurité sociale

    Il y a 3 ans - Par RTL

    11,5 milliards d'euros : c'est le montant d'économies estimé de dépenses de santé que le recours généralisé aux téléphones portables pour suivre les patients permettrait d'économiser en France d'ici 2017. Si l'on fait le calcul pour l'Union européenne, ce chiffre atteint 99 milliards , selon une étude publiée ce dimanche 22 septembre par PriceWaterhouseCooper (pwc). "Une généralisation de l'utilisation des solutions mobiles (la m-santé) contribuerait à une gestion optimisée des maladies chroniques et des conséquences liées au vieillissement de la population, deux des priorités de l'Union...
    Lire la suite ...