• Comment la crise sanitaire a redistribué les cartes de la mobilité urbaine

    Il y a 8 jours - Par Le Journal du Net

    De nouvelles alternatives de transport pour le « dernier kilomètre » Dans la promiscuité des transports en commun, la peur d'être contaminé s'est installée. En Ile-de-France par exemple, si la fréquentation du RER a retrouvé son niveau d'avant crise, seuls 47% des Franciliens ont utilisé le métro en 2021 contre 49% en 2019, et 69% ont pris le bus contre 71% deux ans plus tôt. Cela s'explique notamment par le fait que peu de modes de transport peuvent se substituer au RER, tandis que de nombreuses alternatives existent désormais pour effectuer cette liaison du dernier kilomètre auparavant...
    Lire la suite ...