• Maroc: le secteur de l'événementiel, encore très fragile, sort la tête de l'eau

    Il y a 12 jours - Par Bladi

    Malgré les facilités qui leur ont été accordées pour les soulager des effets de la pandémie du coronavirus, les professionnels marocains du secteur de l'Événementiel ont encore une liste de doléances qu'ils espèrent voir satisfaite pour sauver leur secteur du naufrage qui se profile à l'horizon.
    Il s'agit de l'indemnisation pour perte d'emploi au titre des mois de janvier à juin 2021, la remise fiscale relative à la taxe professionnelle pour les exercices 2020 et 2021, la prolongation du délai d'annulation
    -
    Société
    /
    Coronavirus au Maroc ,
    Gastronomie ,
    Hôtellerie
    Lire la suite ...