• Coronavirus : et soudain, autour de l'aéroport, le silence se fait

    Il y a 2 mois - Par RTBF

    Ceux qui doivent encore sortir s'en aperçoivent vite. Le silence s'est emparé de nos campagnes. Même parfois à côté d'une autoroute, le silence a repris sa place. A Jumet et Ransart, en bordure de l'aéroport de Charleroi, le changement est radical. Depuis mardi soir et le blocage au sol des avions, C'est le chant des oiseaux qui domine. D'habitude, Yves Jacquy doit vivre son quotidien avec le bruit des réacteurs. "Ça fait énormément de bien. Avec le temps on s'était habitués au bruit mais c'était quand même stressant surtout quand nous étions à l'extérieur."
    Et aux avions, il faut...
    Lire la suite ...