• Jean-Charles Luperto renvoyé en correctionnelle pour outrages publics aux moeurs

    Il y a 27 jours - Par RTBF

    La Chambre des Mises en accusation de Liège a renvoyé ce jeudi matin le député-bourgmestre de Sambreville, Jean-Charles Luperto , en correctionnelle. Jean-Charles Luperto devra répondre de quatre préventions sur les neuf initialement portées à sa charge par le parquet. Il n'y avait pas eu de levée d'immunité parlementaire pour une des neuf préventions. Quatre autres ont fait l'objet d'un non-lieu au stade de la chambre des mises en accusation.
    Jean-Charles Luperto, qui réclamait un non-lieu, a toujours contesté les faits qui lui sont reprochés.
    Les faits reprochés à Jean-Charles Luperto...
    Lire la suite ...

     

  • Jean-Charles Luperto renvoyé en correctionnelle pour certaines préventions

    Jean-Charles Luperto renvoyé en correctionnelle pour certaines préventions

    Il y a 27 jours - Par RTBF

    La Chambre des Mises en accusation de Liège a renvoyé ce jeudi matin le député-bourgmestre de Sambreville, Jean-Charles Luperto , en correctionnelle. Pour certaines préventions du moins.
    Les faits reprochés à Jean-Charles Luperto remontent à 2014. Selon le Parquet, il aurait commis des actes d'exhibitionnisme dans les toilettes de la station-service de Spy, sur l'autoroute E42. L'ancien président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles est poursuivi pour "outrage public aux moeurs, dont certains en présence de mineur de moins de 16 ans".
    Jean-Charles Luperto reconnaît avoir...
    Lire la suite ...