• JO-2020: en escrime, une dose d'incertitude supplémentaire, après 18 mois de disette

    Il y a 10 jours - Par Challenges

    Basée sur la confrontation directe, l'escrime n'a organisé qu'une seule compétition internationale par arme depuis le début de la pandémie, une absence de repères en dix-huit mois qui ajoute une grosse dose d'incertitude pour les Jeux olympiques de Tokyo.
    Depuis mars 2020, en raison de la pandémie de Covid-19, les tireurs n'ont pu s'affronter qu'une seule fois, à Budapest , Kazan et Doha , des compétitions organisées car il fallait finir la période de qualification olympique.
    Cet arrêt peut redistribuer une partie des cartes, pour ces sportifs habitués à disputer plus d'une dizaine de...
    Lire la suite ...