• Le président libanais accuse Ryad de détenir Saad Hariri

    Il y a 7 jours - Par RTBF

    Le chef de l'Etat libanais Michel Aoun a durci le ton mercredi en accusant l'Arabie saoudite de garder comme "détenu" le Premier ministre Saad Hariri, qui avait annoncé sa démission le 4 novembre de Ryad.
    "Rien ne justifie que Saad Hariri ne revienne pas après douze jours. Nous le considérons donc comme en captivité et détenu, ce qui est contraire à la convention de Vienne" régissant les rapports diplomatiques entre pays, est-il écrit dans un tweet rapportant les propos du président Aoun.
    Saad Hariri a créé le choc le 4 novembre en annonçant sa démission soudaine depuis la capitale...
    Lire la suite ...