• Attentat à la mosquée: traumatisé, mais pas indemnisé

    Il y a 6 jours - Par Le JDD

    Karim Mabrouk était à la mosquée de Sainte-Foy le 29 janvier, soir de l'attentat qui a fait six morts et cinq blessés. Il a vu les corps ensanglantés d'amis gisant par terre. Il a ressenti la peur d'être abattu par le tireur. Malgré un diagnostic de syndrome de stress post-traumatique et de dépression majeure, l'Indemnisation des victimes d'actes criminels refuse de le dédommager.
    Lire la suite ...