• "On meurt d'avoir trop travaillé": l'enfer des journalistes japonais

    Il y a 7 jours - Par L'expansion

    Alors que la journaliste japonaise Miwa Sado est morte parce qu'elle avait fait 159 heures supplémentaires en 2013, L'Express s'est penché sur ces journalistes qui ont connu des conditions de travail similaires. Et extrêmes.
    Lire la suite ...