• Effets de la grippe aviaire au Burkina: Au bord de l'effondrement, Moablaou SA attend toujours la main tendue de l'Etat

    Il y a 5 jours - Par Le Faso

    Depuis l'apparition de la grippe aviaire au Burkina, en décembre 2021, plus rien ne va pour Moablaou SA. Ce complexe avicole, vieux de 35 ans, a perdu en trois semaines près de 200 000 poules pondeuses et poulettes. Un coup dur pour son promoteur Abou Simbel Ouattara qui a dû remercier une soixantaine de ses employés. Plus de quatre mois après, l'entreprise qui produisait près de 50% des œufs consommés au Burkina, est toujours dans l'attente d'un appui de l'Etat pour se remettre sur pied.
    Lundi 9 mai 2022, il est 8 heures du matin. Habituellement bondé de revendeurs et revendeuses, le...
    Lire la suite ...