• De la disjonction du monde: élitisme contre complotisme

    Il y a 20 jours - Par La Tribune

    OPINION. Dans son livre à succès Sapiens, l'historien israélien Yuval Noah Harari concluait par cette interrogation : « Y a-t-il rien de plus dangereux que des dieux insatisfaits et irresponsables qui ne savent pas ce qu'ils veulent? » L'auteur allait prolonger le propos dans son livre suivant, Homo deus, selon lequel science et technologie seraient en mesure de donner aux hommes des capacités inédites pour en faire des dieux. Or, tous ne pourraient l'être, seule une élite deviendrait des êtres supérieurs à même de manipuler leurs congénères lilliputiens : « Que se passerait-il le jour où...
    Lire la suite ...