• Confronté à des pertes accrues, Boeing est encore loin de sa vitesse de croisière

    Il y a 13 jours - Par La Tribune

    Encore affecté par les crises successives du 737 et du 787, et par une contre-performance de sa division militaire et spatiale, Boeing n'a pas été à la fête sur le plan financier en 2022. A cela s'ajoute les perturbations connues par l'ensemble de l'aéronautique sur les chaînes d'approvisionnement. Le géant a donc dû composer avec de lourdes pertes.
    Lire la suite ...