• "Dieu, l'eau et nous": quand des migrants traversent la Manche

    Il y a 8 jours - Par RTBF

    L'Angleterre! Après des années d'errance, des semaines d'attente dans un camp insalubre sur la côte française, sept heures d'angoisse sur un pneumatique ballotté par la Manche, le Koweïtien Walid a réussi son pari : la traversée de la "route de la mort". Son ami Falah attend toujours.
    De Grande-Synthe à Douvres , en passant par les eaux territoriales françaises, des équipes de l'AFP ont pendant trois semaines suivi Walid, son ami irakien Falah et ses deux filles, Arwa, 9 ans et Rawane, 13 ans, gravement diabétique.
    Les 33 km qui séparent la Côte d'Opale française des falaises calcaires de...
    Lire la suite ...