• "Après la fermeture de Chapelle-Darblay, le marché s'est régulé", constate Stéphane Panou

    Il y a 14 jours - Par Usine Nouvelle

    En juin 2020, UPM arrêtait les machines de sa papeterie de Chapelle-Darblay, à Grand-Couronne , qui absorbait chaque année 350 000 tonnes de papiers à recycler. Les représentants de l'usine doivent se prononcer d'ici au 28 septembre sur les offres de reprise du site. Stéphane Panou, président de la filière...
    Lire la suite ...