• Les accusées de l'attentat raté de Notre-Dame de Paris seront fixées lundi

    Il y a 2 jours - Par Bladi

    Trois semaines d'audience ont été nécessaires pour permettre de comprendre les raisons pour lesquelles des jeunes femmes, présentées comme le « visage du djihadisme au féminin », en sont arrivées à conspirer pour une effusion de sang dans les rues de Paris.
    Inès Madani est celle qui avait essayé, avec l‘aide d'Ornella Gilligmann, de faire exploser une voiture remplie de bonbonnes de gaz près de Notre-Dame. C'est bien pour cela que le Procureur Jean-Michel Bourles a demandé une peine de trente ans de
    -
    Monde
    /
    Procès ,
    Attentat ,
    Terrorisme
    Lire la suite ...