• Procès des motards en appel: le ministère public a la main lourde

    Il y a 5 mois - Par RTBF

    Le premier jour consacré au second procès des motards a débuté mardi devant la troisième chambre de la cour d'appel du Hainaut à Mons. Un procès sous haute sécurité mais la tension n'était pas entre les motards mais bien entre les acteurs judiciaires.
    Dès le début de l'audience, les avocats de Fabrice C., un ancien Hell's qui est parti chez les No Surrender, et de son fils, président du chapitre No Surrender de Mons, ont contesté la recevabilité des poursuites. Me Bouchat, avocat de Fabrice, a dénoncé le chef d'enquête qui a "volé" la compagne de son client durant sa première détention en...
    Lire la suite ...